Kinésiologue ou kinésithérapie (la différence)


KINÉSIOLOGIE : thérapeute du sport. Il est un professionnel de l'activité physique.

IMPORTANT : Ne doit pas être confondu avec kinésithérapie.

La Fédération des kinésiologues du Québec offre aussi une définition bien précise de ce qu'est un kinésiologue :

"Le kinésiologue est le professionnel de la santé, spécialiste de l’activité physique, qui utilise le mouvement à des fins de prévention, de traitement et de performance."

Le mot kinésiologie vient des mots kinési qui veut dire mouvement et de logie, science. La kinésiologie est donc la science du mouvement.

Le kinésiologue s’intéresse avant tout à l'activité physique.

La kinésiologie demande une formation universitaire. C’ est une profession de la santé qui se spécialise dans la prévention, les soins d'urgence et la réadaptation suite à une blessure musculo-squelettique.

L’un des rôles principaux est de s'assurer que votre programme d'entraînement est adapté à votre condition physique. Il évaluera votre état actuel afin de bâtir un programme approprié et sécuritaire qui répond à vos objectifs.

KINÉSITHÉRAPIE

IMPORTANT : Ne doit pas être confondu avec kinésiologue

La kinésithérapie est la thérapie de la gestuelle humaine, le traitement par le mouvement.

Cette discipline comprend la rééducation de presque toutes les pathologies médicales. Ce métier appartient au corps des rééducateurs.

Elle agit au niveau musculaire et articulaire. Les techniques sont utilisées dans le but de la rééducation du mouvement et ainsi que de la posture de la personne.

Elle utilise le mouvement ou, au contraire corrige et réduit le mouvement, par différentes techniques ou par la pose d'une contention afin de rendre au corps une fonction qui s'est altérée, par exemple afin de retrouver l'usage d'une

main après une chirurgie réparatrice, ou du moins lui apprendre à s'adapter à son nouvel état (apprendre à un patient amputé à marcher avec une prothèse).

La kinésithérapie améliore la mobilité et la qualité d’un muscle présentant un dysfonctionnement à la suite d’un accident. Elle est cependant très efficace dans le traitement de nombreuses maladies physiques. De part les procédés de stimulation des organes et des muscles, le massage régulier et les exercices physiques, elle corrige ces troubles au bout de quelques séances.

L'activité de kinésithérapie ou d'un masso kiné comprennent :

  • les massages ;

  • le drainage lymphatique manuel ;

  • la kinésithérapie respiratoire de l'adulte et de l'enfant ;

  • les postures et actes de mobilisation articulaire ;

  • la mobilisation manuelle de toutes les articulations, à l'exclusion des manœuvres de force, notamment des manipulations vertébrales et des réductions de déplacement osseux ;

  • le renforcement musculaire (sportif ou post-traumatique) ;

  • les étirements musculo-tendineux ;

  • la réalisation et application de contentions souples, adhésives ou non, d'appareils temporaires de rééducation et d'appareils de postures ;

  • la rééducation sensorielle-motrice (s'adresse plus particulièrement aux troubles neurologiques) ;

  • la rééducation des troubles de l'équilibre (rééducation neuro-vestibulaire) ;

  • la relaxation neuromusculaire ;

  • les différentes techniques de physiothérapie : électrothérapie : (infrasons, vibrations sonores, ultrasons) ; utilisation des ondes électromagnétiques (ondes courtes, ondes centimétriques, infrarouges, ultraviolets) ;

Autres techniques de physiothérapie :

  • thermothérapie et cryothérapie, à l'exclusion de tout procédé pouvant aboutir à une lésion des téguments ;

  • la kiné balnéothérapie et hydrothérapie

;

  • la préssothérapie ;

  • la rééducation périnéo-vésico-sphinctérienne

A condition qu'un médecin puisse intervenir à tout moment, il peut :

  • pratiquer des élongations vertébrales par tractions mécaniques (mise en œuvre manuelle ou électrique) ;

  • faire pratiquer de la rééducation cardio-vasculaire de sujets atteints d'infarctus du myocarde récent et à procéder à l'enregistrement d'électrocardiogrammes au cours des séances de rééducation cardiovasculaire, l'interprétation en étant réservée au médecin ;

  • faire pratiquer de la rééducation respiratoire et/ou faire des aspirations trachéales chez un malade trachéotomisé ou intubé.

Les techniques de masso-kinésithérapie sont réalisées suite à un ou plusieurs bilans effectué(s) par le masseur-kinésithérapeute afin d'établir un diagnostic kinésithérapique permettant de définir le nombre de séances à réaliser et d'adapter les techniques aux besoins du patient.

Avertissement: les informations et recommandations contenues sous les articles, commentaire ou rubrique ne sont fournies qu'à titre d’avis personnel ou informatif général et ne constituent pas un avis médical. Elles ne remplacent en aucun cas une consultation chez votre médecin. Dû a un manque de renseignements sur votre dossier médical personnel, Therapeutika décline toute responsabilité quant au suivi et des recommandations effectuées par le biais de ces différentes approches et tous dommages corporels ou maladies qui pourraient en résulter…

#information #kinésiologue #kinésithérapie

© 2016, Therapeutika.ca.  Tout droits réservés