Petite description simplifiée: LE MASSAGE BÉBÉ / ENFANT


Description pour ceux qui n'aime pas ce compliquer la vie : Le massage bébé/ enfant

LE TOUCHER : Le premier sens a être développé auprès des nourrissons et aussi le plus important.

Pourquoi masser son enfant:

Un enfant né prématurément qui n’est pas toucher se laisse mourir.

Pourtant, il est le sens le moins stimulé autant par le service infirmier que par la nouvelle maman. L’équilibre psychologique du nourrisson dépend étroitement de l’intensité et la qualité du toucher. Une simple caresse sur un pied d’un bébé en pleure, le calme. Encore plus, le toucher active la bonne humeur, enlève l’angoisse et donne inconsciemment le goût de vivre.

Le toucher parvient souvent a abattre d’invisibles barrières. Chaque toucher volontaire indique les sentiments d’affection que vous avez envers l’autre personne… Vous lui dites : « Je t’aime et je t’apprécie. » avec vos mains.

De l’Afrique à l’Inde en passant par les mers du Sud, le massage du bébé est un véritable rituel initiatique chargé de sens ayant en commun l’idée que le petit corps, sorti tout recroquevillé de l’utérus, doit pendant plusieurs mois être défroissé, affermi, consolidé et sociabilisé.

Le massage indien se pratique chaque jour, de la naissance jusqu’à ce que bébé sache marcher.

Avec le massage africain, les soins quotidiens incluent les massages. Ils commencent dès la naissance et se poursuivent jusqu’au trois ou quatre ans de l’enfant. Il est prouvé que les petits africains marchent souvent plus tôt que les petits occidentaux et sont beaucoup plus débrouillards sur le plan psychomoteur.

Ce fut grâce à l'Américaine Vimala McClure au début des années 80 que l’on connu le massage du bébé et de l’enfant. C'est en 1973 qu'elle fut initiée alors qu'elle travaillait dans des orphelinats indiens . Depuis, la pratique s'est répandue progressivement à l'échelle internationale

Rien de tel qu'un câlin pour encourager l'éveil d’un bébé.

Dès la naissance, vous pouvez masser votre tout-petit pour communiquer avec lui, le sécuriser, l'apaiser et développer ses facultés motrices. Parfois un bébé pleure tout simplement parce qu'il a besoin de caresses et d'exercice physique.

SES EFFETS :

-Améliore sa circulation sanguine et lymphatique en la stimulant, fortifiant et en la régularisant

-Favorise la relaxation et la concentration.

-Favorisant le transit intestinal, à soulager les petits maux liés aux coliques, aux flatulences,...

-Améliore ses aptitudes physiques en aidant au développement de la conscience corporelle

-Contribue au développement de votre bébé en aidant au développement de son intelligence.

-Favorise la qualité du sommeil

-Augmente le développement du système immunitaire

-Aides les enfants nés prématurément et hospitalisés

-Conserve à votre bébé sa souplesse à mesure qu'il se fortifie.

C’est aussi une façon toute particulière de lui apprendre a aimer le toucher, les caresses et à les apprivoiser comme quelque chose de doux et agréable et permet au nouveau-né de renouer une relation charnelle sécurisante avec sa mère et d’atténuer l’angoisse de la séparation.

La durée d’un massage dépend de la tolérance du bébé ou de l’enfant à l’inactivité. La fréquence devrait se limiter à une séance par semaine, pas plus. De jour en jour, il s'habituera et appréciera le bien-être que lui procure le massage

SAVIEZ-VOUS QUE :

Les enfants qui sont bercés, portés, touchés, massés et à qui on parle deviennent des adultes moins tendus, plus sociables et ont moins de difficultés de comportement (agressivité et violence).

Les bébé que l’on masse grossissent plus vite, il sont également plus actifs, plus alertes, plus réceptifs, perçoivent mieux leur environnement, supportent mieux les bruits et maîtrisent plus leurs émotions que les autres. ( science News, 1985)

Lyndon Johnson, ancien président des États-Unis disait : « .je dois toucher la peau d’un homme pour le connaître. »

Il a été identifié plus de 457 types de contact corporel.

De tous les touchers, le baiser est le plus exploité.

CITATIONS :

L’amour est aveugle, il faut donc toucher… ( proverbe Brésilien)

Contre-indications

  • Ne pas donner un massage à un bébé ou à un enfant malade, fiévreux ou fatigué.

  • Ne pas donner un massage immédiatement après un repas, après une intervention chirurgicale.

  • Ne pas donner un massage sur des lésions cutanées tel qu’une plaie ouverte.

  • Ne pas donner un massage sur des lésions osseuses en cours de consolidation.

  • Ne pas donner un massage lorsque vous-même ne vous sentez pas disponible, reportez la séance au lendemain.

  • Il en va de même pour votre bébé ou votre enfant . S’il est agité ou qu'il pleure, il est inutile de le masser. Un bébé ou un enfant n'a pas toujours envie d'être massé, respectez et acceptez son refus.

Avertissement: les informations et recommandations contenues sous les articles, commentaire ou rubrique ne sont fournies qu'à titre d’avis personnel ou informatif général et ne constituent pas un avis médical. Elles ne remplacent en aucun cas une consultation chez votre médecin. Dû a un manque de renseignements sur votre dossier médical personnel, Therapeutika décline toute responsabilité quant au suivi et des recommandations effectuées par le biais de ces différentes approches et tous dommages corporels ou maladies qui pourraient en résulter…

#massage #description #massothérapie

© 2016, Therapeutika.ca.  Tout droits réservés